Accueil

La sophrologie

 

Du grec ancien : Sos : Harmonie - Phren : Conscience - Logos : Etude
Etude de la Conscience en Harmonie

 

La sophrologie a été créée en 1960 par le Pr Alfonso Caycedo, médecin, chirurgien et neuropsychiatre.

 

La sophrologie est une science : la science de la conscience,dans cette formule,le mot "conscience" est pris dans le sens de : "je me rends compte de..." Elle utilise une méthodologie précise,évolutive et un ensemble de techniques et pratiques à médiation corporelle favorisant la relation corps physique,corps mental. S'inscrivant dans le courant humaniste actuel,comme un art de vivre,une philosophie de vie, elle se révèle être d'une efficacité certaine pour optimiser les capacités positives de chacun et faire façe au quotidien de façon plus sereine,plus harmonieuse. Cette discipline scientifique permet d'entraîner nos facultés créatrices dans les domaines personnels,familiaux,professionnels et sociaux avec nos propres valeurs existentielles. RESPIRER C'EST VIVRE BIEN RESPIRER C'EST BIEN VIVRE. Respirer est un acte banal que nous effectuons sans y penser,cela s'appelle une fonction végétative.C'est la seule fonction vitale dépendante du système neuro-végétatif que l'homme puisse maîtriser.

 

LA RESPIRATION VENTRALE est la tête du processus de notre travail en sophrologie,mais pourquoi?
Simplement parce qu'elle est la respiration naturelle,elle aussi est celle du nouveau-né qui dort paisiblement.
Les tensions, l'excès de stress, les peurs, les frustrations, les blessures non résolues, mais aussi le "toujours plus vite", le "tiens-toi droit", le "ne pleure pas", le "rentre ton ventre"...etc, modifient au fur et à mesure cette respiration naturelle et profonde.En nous reconnectant à notre respiration ventrale,notre diaphragme se relâche libérant ainsi diverses tensions,la détente s'installe peu à peu dans notre corps, notre mental profitant de ce calme permet à notre conscience de s'ouvrir à elle même comme si elle sortait de derrière un voile.

 

POURQUOI LA SOPHROLOGIE

 

La vie n'est pas un long fleuve tranquille...chacun d'entre nous peut être confronté à des contrariétés, du stress, de l'angoisse, de l'anxiété, des peurs...des évènements perturbants qui viennent polluer notre existence.Il en résulte,parfois,un état de mal-être qui se fait ressentir par des maux physiques ou psychiques.En nous repositionnant dans l'ici et maintenant, en nous reconnectant à notre respiration ventrale, à notre corps physique, en nous aidant à réactiver nos potentiels, nos capacités, nous nous préparons à faire face plus sereinement à toutes les situations.Nous pouvons ainsi orienter nos actes, nos pensées, nos choix en accord avec les valeurs qui donnent le sens à notre vie.

 

Les champs d'application de la sophrologie sont vastes,voici une liste non exhaustive des problématiques qui peuvent être travaillées :

  • Acouphènes
  • Addictions
  • Angoisses
  • Anxiété
  • Changements
  • Concentration et mémoire
  • Confiance en soi
  • Conflits
  • Dépression
  • Deuil
  • Douleur
  • Examen / Prise de parole en public
  • Fatigue
  • Fin de vie
  • Gestion du poids
  • Grossesse
  • Phobies
  • Séparation
  • Sommeil
  • Sport
  • Stress

 

La sophrologie n'a pas de but thérapeutique et ne se substitue en aucun cas à un traitement médical.

 

POUR QUI

 

La pratique de la Sophrologie s'adresse à tous ceux qui souhaitent s'engager dans un processus de mieux-être et progresser sur le chemin de la connaissance de soi et du "savoir être".Elle se révèle être une formidable stratégie de soutien et d'accompagnement pour les enfants à partir de 6 ans et pour les adolescents.Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer (personnes âgées, alitées, en fin de vie, personnes à mobilité réduite...), la sophrologie se pratique très facilement à domicile.La méthodologie proposée s'adapte à la vie, à l'état de santé des personnes et à toute les situations qu'elles traversent.Pour toute question, tout renseignement relatif au tarif, n'hésitez pas à me contacter.

 

Pour les enfants à partir de 6 ans :
Par la détente, l'enfant va apprendre à lâcher prise se libérant ainsi de ses tensions et de ses peurs, pour laisser émerger d'autres possibilités.Il va découvrir, qu'à l'intérieur de lui-même, foisonne un trésor de ressources, de potentiels, de valeurs, de qualités, de richesses...Il n'aura plus qu'à se servir et utiliser le bon outil pour surmonter les petites et les grosses épreuves de son chemin.Reconnecté à sa force intérieure, l'enfant va redécouvrir la confiance et l'estime de soi et surtout, sa véritable identité : "je suis capable de..." ainsi que son autonomie. La sophrologie adaptée à l'enfant se veut ludique, il s'agira d'exercices de respiration,de relaxation, d'écoute du corps, d'éveil des sens, d'imagination...se pratiquant sous forme de jeux, de contes, de mouvements...L'aspect ludique est primordial, le jeu attire la curiosité de l'enfant, lui donne envie de pratiquer l'exercice et de le reproduire chez lui de façon autonome.

 

Pour les adolescents à partir de 13 ans :
L'adolescence est une période souvent synonyme de mal-être...La pratique de la sophrologie va permettre à l'adolescent de découvrir ses ressources et de dynamiser ses capacités, de gérer son stress et ses émotions par la maîtrise de la respiration,de développer sa concentration pour réussir ses examens, ses compétitions,de renforcer sa confiance en lui au quotidien.L'adolescent va ainsi trouver un équilibre qui va le mener vers l'autonomie tout en affirmant sa personnalité.


HISTOIRE DE LARMES :

 

Les larmes constituent un lubrifiant pour les paupières et un humidificateur pour la cornée (leur absence totale entraînerait la cécité).Elles contiennent des protéines et des hormones et sont liées à l'état d'anxiété. Pleurer diminue la tristesse ou la colère d'environ 40%.Si les femmes, à partir de 12 ans, pleurent en moyenne quatre fois plus que les hommes, c'est parce qu'elles possèdent une hormone, la prolactine, en plus grande quantité.Enfin, sachez que les larmes provoquées par une grande émotion débarrassent l'organisme des produits chimiques responsables du stress. Les fonctions lacrymales n'ont donc pas intérêt à être contrariées. Les bio-énergéticiens pensent que toute expression émotionnelle qui n'est pas "vidée" se retourne contre le corps.